Le Château de Vuillerens (VD)

Iris_Vuillerens VD

Iris du château

Nous recherchions un endroit où marcher tranquillement ( avec le ligament croisé en vrac d’Amandine, faut s’adapter) et profiter de la nature  le temps d’un après-midi.

Surplombant la campagne Vaudoise, sur les hauteurs de Morges, voici une découverte qui mérite le détour. Datant de 1745, le Château de Vuillerens est surtout remarquable pour son parc de 100 hectares qui se pare de milles couleurs le printemps venu. La vue est imprenable sur les Alpes et notamment le Mont-Blanc et le Léman.

Entre mai et juin, 50 000 fleurs tapissent les jardins du Château, principalement des iris et des lys hémérocalles, mais aussi des roses, des pivoines, des tulipes tardives et des rhododendrons. Entre les différents jardins, le visiteur peut observer de nombreuses sculptures contemporaines qu’on aime (ou pas…) Au bout du parc, l’entrée de la forêt enchantée apporte une touche de magie et de poésie. Prenez le temps d’observer les arbres, et qui sait vous verrez peut être les elfes qui peuplent l’endroit…

On a particulièrement aimé se poser à la renverse sur un banc en bois situé au pied d’un arbre pour y observer la cime…

Pour profiter pleinement de la douceur des lieux, la balade peut se faire sur une après-midi, mais on estime le tour à 20 min en courant derrière votre chien (ils sont admis). L’espace à disposition permet de ne pas se sentir dans une foule de visiteurs ce qui est très appréciable et laisse la possibilité à chacun de visiter à son rythme.

En ce qui nous concerne, la sérénité des lieux nous aurait bien poussé à passer un peu plus de temps pour peindre ou lire à l’ombre des grands arbres.

Finalement, le château en lui même, du fait qu’on ne puisse visiter que ses caves passe presque inaperçu. Pas de donjon, de tours ou de remparts mais plutôt l’allure d’une grosse bâtisse bourgeoise qui fait penser à Moulinsart, la demeure du Capitaine Haddock.

Marcher, observer le panel de couleurs et de formes des iris, sentir les roses, caresser les épis de blé, admirer les arbres remarquables, imaginer le sens des sculptures, s’assoir sur un banc et profiter de la vue en s’imaginant vivre dans le château… Une belle après-midi surprise !

 

Pour les gourmands, il est possible de bruncher le dimanche et les jours fériés en réservant au préalable ou de se restaurer avec des piadines, pâtisseries maison et des glaces artisanales. Bien noter que les piques-niques ne sont pas autorisés dans l’enceinte, au grand bonheur de ceux qui fuient Vidy.

IMG_4220Ce petit paradis ouvre ses portes aux visiteurs principalement entre mai et juin. Il est possible de revenir pour la floraison d’été en juillet et pour les retardataires deux week-end en automne.

Infos (très) pratiques :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.