Madère (1/2) : Funchal et la Côte Sud

Nous avons tous les deux visité cette île, mais pas ensemble. Morgan est parti avec son père en rando là-bas une semaine au printemps 2017. Amandine s’est fait un trip solo en février 2018. Deux voyages différents mais des conclusions relativement identiques sur cette île magnifique. Pour une semaine, c’est une destination dépaysante idéale.

Pour y aller (et pour revenir), sur le papier ce n’est pas très long, dans les faits, c’est une toute autre histoire. Avec la TAP, vol 1 Genève – Lisbonne puis vol 2 Lisbonne – Funchal   (compter entre 150.- et 400.- CHFS selon la saison). IMG_E1434L’aéroport de Funchal est situé à flan de montagne et la piste donne l’impression de terminer dans l’océan : le pilote n’a pas intérêt de se planter. Mais finalement, c’est un détail par rapport à la météo capricieuse. Un conseil, si vous avez peur en avion prévoyez de serrer les fesses et/ou de boire un grand whisky. L’arrivée par le survol de Porto Santo est majestueuse et permet d’avoir un premier aperçu du relief.

Louer une voiture à l’aéroport est un bon plan testé par Amandine. Morgan et Mitch ont testé la circulation en transport en commun. IMG_1579Les deux sont possibles aisément, tout dépend comment vous souhaitez voyager. Vu l’état des routes, le degré d’inclinaison et la largeur à disposition si vous n’êtes pas sûrs de vous au volant, optez pour le bus car il y a moyen de se faire de petites frayeurs.

Funchal, la ville principale vaut le détour. Entre le « Mercado », la ruelle aux portes artistiques, les petits resto où écouter du Fado et le jardin botanique, une journée est vite occupée.

 

Capture d_écran 2018-07-15 à 21.24.11

Itinéraire d’Amandine en février

Pour les hébergements, hors saison, pas besoin de réserver. Entre les auberges et les petits hôtels c’est facile. Il est possible de trouver des nuits à 15.- facilement. Avoir néanmoins en tête que tous les hébergement ne possèdent pas forcement de chauffage…

Depuis Funchal ma première balade me mène jusqu’au Pico Alto. Il pleut de cordes, et je teste mon étanchéité avec cette première promenade. Avec cette humidité, il est difficile d’imaginer cette zone en proie aux incendies l’été précédent. Cela donne une ambiance très particulière, la brume donne même l’impression que les arbres viennent d’arrêter de brûler.

 

La route qui part de Funchal pour aller vers l’ouest est agréable. Ne pas hésiter à sortir de la grande route pour explorer les alentours. Le temps s’améliore et laisse apparaitre un peu de ciel bleu. Finalement, à l’image de la Bretagne, il fait tous les temps en une journée.

 

Après la côte Sud direction l’Encumeada de Miradouro et le centre de l’ile. Cette journée démarre avec le soleil pour mon plus grand plaisir car j’ai bien l’intention d’aller marcher un peu.

 

Je prévois de rejoindre le Pico Ruivo depuis ce point de départ. Sur les panneaux ça semble faisable sur la journée. Je commence à grimper tranquillement, le chemin est assez raide mais agréable puisqu’il permet de voir successivement le nord puis le sud de Madère. Les paysages qui se dressent devant mes yeux me rappellent la Réunion. Je me régale.

Le programme ne se passe pas vraiment comme prévu. Au milieu de la balade le brouillard pointe son nez. Un peu flippette que la météo se dégrade d’avantage et de me perdre là bas au milieu je décide de rebrousser chemin. Je verrai le Pico Ruivo un autre jour, tant pis !

Ma route se poursuit vers le Nord puis l’est. A lire dans la deuxième partie sur Madère.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.