Lac des Quatre-Cantons (LU-SZ)

Trouver le soleil en Suisse fin novembre, n’est normalement pas chose facile. Par chance, il était du côté de Lucerne durant ce week-end et on a pu bénéficier de sa douceur aussi bien en terrasse sur les bords de la Reuss qu’au sommet du Rigi.

A environ 2h30 de Lausanne, cet incontournable du patrimoine Suisse n’a en aucun cas terni sa réputation. Le lac a une place particulière dans l’histoire Suisse. Il doit son nom aux quatre cantons qui le bordent : les trois cantons d’origine ; Uri, Schwyz et Unterwald (qui correspond à Nidwald + Obwald ) ainsi que le canton de Lucerne, de quoi faire encore quelques croix sur notre liste des cantons visités.

Amandine avait réservé deux nuits à l’hôtel Alpenblick à Weggis sur le flanc Sud du Rigi, une zone appelée communément la riviera de Suisse centrale à cause de son climat doux. L’hôtel propose des chambres avec vue sur le lac des Quatre-Cantons. A l’inverse de la façade extérieure qui n’est pas très attractive, l’intérieur de l’hôtel est totalement rénové avec une ambiance chaleureuse et boisée. On se croirait dans un chalet. Nous profitons de la piscine pour faire quelques longueurs. L’accueil et le restaurant complètent les belles prestations de cet établissement.

Weggis semble être un village tranquille où les bords du lac doivent être très agréable à la belle saison. Pour nous, elle sera le départ du bateau pour Lucerne le samedi et le départ du télécabine le dimanche matin.

Ainsi, le samedi matin, nous avons pris le bateau pour nous rendre à Lucerne. La traversée dure 45 minutes et permet de rejoindre le centre de Lucerne en admirant les abords du lac des Quatre-Cantons. Le débarcadère est à proximité de l’attraction majeure de Lucerne : le Kappelbrücke. Datant de 1333, ce pont en bois couvert est le plus long d’Europe. Il est surplombé par la Wasserturm qui servit autrefois de prison et de local de torture… Le pont est décoré par environ 150 tableaux datant du 17e siècle portant sur l’histoire de la Suisse et sur la ville de Lucerne. En août 1993 un incendie détruit une grande partie du pont, il sera reconstruit à l’identique en laissant tout de même quelques traces de ce fâcheux événement.

Après avoir parcouru le centre ville, nous avons pu bénéficier des rayons du soleil pour manger à la terrasse du Schiff. Alors que nous venions de nous installer, nous avons découvert une tradition typique de Suisse centrale en cette période : les Trychle. Ces hommes vêtus d’une chasuble à capuche blanche, font le tour de la ville en faisant résonner leurs cloches ajustées à leurs tailles avec la ferme intention de faire fuir Satan. Un peu plus loin résonne un cor des alpes. Ce qui est merveilleux avec ce pays c’est avoir l’impression de voyager même durant un week-end à proximité de chez soi.

Pour un genou en rémission, cela faisait pas mal de pas accumulés en cette journée, mais nous avons poussé la visite jusqu’au Löwendenkmal, le Lion de Lucerne.Ce monument commémore les gardes Suisses morts au service de Louis XVI durant la révolution française.

Le dimanche s’annonce très nuageux au bord du lac. Nous nous rendons au départ du télécabine de Weggis pour profiter des bains du Rigi-Kaltbad dans un premier temps et ensuite aller nous balader au sommet du Rigi.

Nous prenons rapidement de l’altitude depuis notre cabine et nous franchissons le stratus pour nous retrouver au soleil. Une condition nécessaire pour profiter du panorama sur les Alpes depuis le bassin extérieur du Spa. Rénové en 2012, le Spa Rigi Kaltbad profite des eaux vivifiantes du Rigi pour proposer deux espaces : les bains minéraux et le spa pour 37frs la journée. Une véritable invitation à la détente.

img_8823Une fois tout ramollis, nos estomacs nous emmènent à la crêperie Mosiman en face de la station de train. Le propriétaire est jovial, passionné et parle français grâce à une rencontre avec une romande. Le temps de la discussion et nos crêpes sont prêtes. La terrasse est très bien exposée et nous les dévorons au soleil en attendant le train pour monter au sommet du Rigi. Cette montagne, surnommée la reine des montagnes est vraiment bien aménagée. Le train qui va jusqu’au sommet est une attraction en soi avec le panorama qu’il offre au fur et à mesure de la montée.

De nombreux chemins permettent de se promener sur cette montagne notamment à la place de l’ancienne voix ferrée. Pour les éclopés, les poussettes ou ceux qui veulent se balader tranquillement c’est parfait. La vue à 360° sur les sommets nous laisse rêveurs. Le lac reste néanmoins malheureusement caché sous l’épaisse couche de nuages mais finalement ça nous donnera une bonne raison de revenir une prochaine fois ! Nous redescendons en même temps que le soleil et savourons les derniers rayons avant de replonger sous les nuages.

Une réflexion sur “Lac des Quatre-Cantons (LU-SZ)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.